Si votre travail requiert plus de précision alors vous avez besoin d’une mini-meuleuse. Comme son nom l’indique, c’est un outil avec le même principe qu’une meuleuse, mais en plus compact.

Très légère, elle est facile à transporter et permet de travailler avec précision. Pour un choix judicieux et pour tirer profit de cet appareil, il est conseillé de tenir compte de certains critères.

Le bon modèle

meuleuse droite

Il existe plusieurs modèles de mini-meuleuses. En fonction de la forme, vous trouverez des mini-meuleuses d’angle ou droites. En fonction du mode de fonctionnement, il y a les mini-meuleuses électriques ou pneumatiques.

Pour être sûr de ne pas vous tromper dans votre choix, vous devriez prendre comprendre pour quel usage est destinée chaque modèle. Si vous souhaitez faire du polissage alors il vous faut une mini-meuleuse angulaire et si vous souhaitez faire des découpes en hauteur, il vous faut une mini-meuleuse droite.

Pour approfondir, vous pouvez lire ce livre.

La puissance du moteur

Il faut vérifier la puissance du moteur. En effet, si c’est une mini-meuleuse droite, il est conseillé que la puissance soit entre 110 et 170 Watts et pour une mini-meuleuse angulaire, une puissance entre 400 et 500 Watts est préconisée.

L’ergonomie

meuleuse droite

Essayez différents modèles pour avoir une bonne prise en main de votre meuleuse. Puisqu’elle se manipule avec une seule main, il vaudrait mieux choisir un appareil léger. Facile à manipuler, cette machine permet de travailler avec la plus grande précision puisqu’elle a la capacité de se glisser entre les plus fins espaces.

La conformité aux normes

Les normes il faut privilégier du matériel électroportatif de qualité. Vérifiez les normes de sécurité et le pays de fabrication.

Le prix

Selon le modèle et les options que vous choisissez, le prix de votre mini-meuleuse varie entre 20 € à 200 €.

En résumé, il faut donc faire son choix selon les besoins en temps d’utilisation, l’importance des travaux à effectuer et par conséquent choisir la puissance d’un moteur capable d’en venir à bout de ces matériaux. Travailler avec ces engins nécessite le port des gants épais, des lunettes de protection, des protections respiratoires, et de chaussures de sécurité.

À lire …

Scie à métaux : quel budget faut-il y consacrer?