La table à inversion est un équipement thérapeutique utilisé dans le traitement des lombalgies. Elle sert à la pratique de la thérapie de l’inversion et peut être utilisée par toute personne, professionnelle ou non.

Compte tenu de la particularité de cette thérapie, une mauvaise utilisation de cette table peut s’avérer dangereuse. Découvrons ensemble quoi faire pour bien utiliser la table d’inversion. Pour ceux qui aimeraient aller plus loin, on vous conseille de faire un tour sur le site Table-inversion.net.

La thérapie de l’inversion

Pour mieux comprendre l’usage à faire de cette table, il faudrait découvrir, ce que la thérapie de l’inversion. En effet, la thérapie de l’inversion consiste à positionner le corps de façon inversée, la tête vers le bas, les jambes vers le haut.

Le but de cette thérapie est de se servir d’une gravité contraire pour atténuer ou faire disparaître la pression exercée naturellement sur les organes et sur la colonne vertébrale. La table d’inversion a donc été conçue pour faciliter ce changement de gravité. Pour ce faire, elle se compose d’une planche, inclinable jusqu’à 180°, qui est montée sur une structure métallique.

Comment utiliser la table d’inversion

L’utilisation de cette table passe par un respect du principe d’utilisation, mais également par le respect des contre-indications.

Suivre le principe de fonctionnement

Il vous faut commencer par bien positionner la table d’inversion. Vous devez donc identifier l’espace dans lequel vous comptez l’installer et la positionner bien droite. Ensuite, vous vous placez contre la table, le torse bien droit et les chevilles calées dans le cale-pied.

Puis lentement, vous basculez votre corps vers l’arrière jusqu’à ce que vous ne vous retrouviez la tête vers le bas et les jambes plus hautes. Vous avez la possibilité de prédéfinir le degré d’inclinaison de la table afin de ne pas vous retrouver dans une posture d’inversion totale.

Article pour le mal de dos intéressant à lire

Respecter les contre-indications

Comme toute thérapie, l’inversion a également des contre-indications. Celles-ci vont à l’endroit d’un certain type de patients, pour qui la thérapie de l’inversion peut d’avérer dangereuse.

En effet, cette dernière entraîne une augmentation de la pression artérielle et un afflux du sang dans le cerveau. Se soumettre à une telle thérapie est donc dangereux pour les personnes souffrant d’hypertension, de déficience osseuse, de trouble de la vue, ou d’infection ORL. Les blessés ainsi que les femmes enceintes doivent aussi s’abstenir.

 

Revenir aux derniers articles