Dans toutes les sociétés, il y a des règles qui régissent les hommes dans le but d’éviter des conflits ainsi que les mauvaises conduites. En effet, pour des raisons de sécurité routière, le transport des vélos en bus ou en voiture est soumis à une réglementation spécifique. Pour cette raison, il s’avère nécessaire de connaître les obligations légales en rapport avec le transport des vélos.

La validation des porte-vélos

Conformément à la Norme Française (NF) ou à l’International Standard Office (ISO), le porte-vélo doit être ratifié. Pour que l’utilisation routière des porte-vélos soit validée, il faut qu’il réponde tout d’abord, aux normes NFR 18-903-2 ou ISO 15263-4.

Cependant, dans le cas où le fabricant ou le distributeur ne certifie pas le porte-vélo, il risque d’être sanctionné. Le fabricant doit payer dans cette situation une amende de 68 euros selon l’article R.312-19 du Code de la route qui stipule que « toutes les précautions pour assurer la sécurité des chargements d’un véhicule doivent être prises ».

Pour utiliser un porte-vélo, vérifiez si le dispositif est certifié. Dans le cas contraire, n’achetez pas le dispositif pour ne pas être sanctionné.

A consulter : Cette page informative

Les règlements concernant le transport de porte-vélos

Il existe des règles qui régissent le transport des porte-vélos.

  • Toutes bicyclettes installées sur les barres de toit d’un véhicule doivent être sur la galerie.
  • Lors de l’installation des vélos, ils ne doivent pas dépasser le bout du capot. Le porte-vélo ne doit pas dépasser en largeur l’arrière de la voiture de 20 cm de côté. Et la largeur recommandée est de 2 m.
  • Les plaques d’immatriculation doivent être bien visibles, de même que les feux de signalisation. Vérifier le fonctionnement de ces deux éléments avant de démarrer votre véhicule.
  • Il est formellement interdit de fabriquer soi-même des plaques qui doivent être placées sur le porte-vélo. La loi punit sévèrement toute personne ayant fabriqué une fausse plaque. Cette loi est stipulée dans l’article 246 du Code pénal. Ensuite, une plaque que vous écrivez en stylo-feutre sur un contreplaqué ou carton parce que vos vélos cachent les feux de signalisation est sanctionnée lors des contrôles routiers. Dans ce cas, d’après l’article R. 317-8 du code de la route française, vous devez payer une amende de 135 euros.

A lire aussi : Où se procurer une cage à squat ?

Respecter les charges maximales exigées

Vous devez choisir en fonction de la charge maximale autorisée pour votre modèle de porte-vélo, votre attelage et voiture.

Ainsi, pour plus d’information, un vélo adulte classique pèse entre 10 à 15 kg et un vélo d’enfant entre 8 et 10 kg. Mais un vélo électrique est plus lourd qu’un vélo classique et il pèse entre 20 et 25 kg. Vérifier alors la compatibilité du porte-vélo que vous voulez acheter avec vos vélos.

Enfin, pour jouir convenablement de son porte-vélo, il suffit tout simplement de respecter les règles et normes qui régissent le transport de votre vélo. Pour ne pas être sanctionné, il est mieux de rester dans les normes fixées par la législation. Pour votre bien, prenez connaissance des différentes lois à respecter.

Suivre ce lien